Vous voulez une maison en vente à La Bernerie-En-Retz ?

Un jardin, de l’espace… Les attraits de la vie en maison sont divers. Vous voulez en acheter une à La Bernerie-En-Retz ? Pour vos recherches, aidez-vous de ces informations.

Informations variées sur les maisons à La Bernerie-En-Retz

Chaque région dévoile ses spécificités : le type de pierre, les précipitations ou encore le relief peuvent être très variés selon le lieu, et tout cela influence le bâti. Construites en majorité entre les années 70 et le début des années 90, les maisons à La Bernerie-En-Retz peuvent s’inscrire dans le bâti classique de la région, qui regroupe notamment des longères en tuffeau, granit ou briques. Les maisons constituent une majorité du parc immobilier de La Bernerie-En-Retz, soit 93 %, le reste étant composé d’appartements. Un chauffage à l’électricité et au gaz de ville/de réseau est proposé aux habitants de la commune, au sein d’une diversité de solutions possibles. Enfin, sachez qu’une composition de 4 pièces a été privilégiée par 25 % des nouveaux propriétaires de maisons cette année, ce qui fait d’elle la configuration majoritaire dans les ventes de 2019.

La Bernerie-En-Retz : services et prix de l’immobilier

En 2019, le record du tarif pour une maison s’est élevé à 5 698 €/m² (rue du Trou d’Enfer). Le prix moyen est, lui, de 3 220 €/m². Les parentes pourront aisément scolariser leurs enfants grâce à un établissement scolaire présent dans la ville. La commune propose plusieurs magasins (78 commerces), dont on peut estimer à 5 % la part consacrée aux produits pour la maison.

Quelques informations sur les logements à La Bernerie-En-Retz

La ville comptabilise 3 771 logements, occupés majoritairement par des propriétaires (78 %), alors que les locataires sont donc en minorité. En 2019, les données de ventes de biens recensées montrent que 54 affichaient une superficie de moins de 100 m², 21 une surface située en 100 et 200 m² et une, une superficie de plus de 200 m². Ce sont donc les maisons de moins de 100 m² qui ont eu le plus de réussite dans les transactions de 2019.