Maison BBC: consommation énergétique

consommation-energie-maison-bbcVotre maison BBC à énergie positive

Il existe trois types de construction à faible consommation d’énergie à savoir le Bâtiment Basse Consommation (BBC), la Maison Passive et la Maison à Energie Positive.

La consommation en énergie d’une maison BBC

Pour mesurer la consommation énergétique d’un bien immobilier, on se base sur la notion d’énergie primaire. L’énergie primaire englobe à la fois l’énergie consommée proprement dite ainsi que l’énergie utilisée pour produire et acheminer cette énergie consommée. L’unité de mesure de la consommation énergétique d’un bâtiment est le kWh d’énergie primaire par m² et par an (kWhep/ m²/an). La règlementation thermique 2005 (RT2005) en vigueur en France exige à ce que la consommation par habitation ne dépasse 85 kWhep/m²/an. Et c’est là la différence avec une maison dite en basse consommation : celle-ci lorsque consomme mois de 50 kWhep/ m²/an. Il faut savoir que ces seuils précédemment cités sont révisés en fonction de l’altitude et de l’emplacement du bâtiment. Pour les maisons BBC, ce sont les labels  – Minergie en Suisse et Effinergie en France – qui détermine les consommations plafonds. Ces labels appliquent des méthodes de calculs qui leur sont propres et déterminent leurs coefficients différemment. Il n’en pas moins que l’objectif est le même : construire des maisons qui consomment le moins d’énergie possible en matière de chauffage electrique.

La consommation en énergie des maisons passive et positive

Une maison passive se distingue d’une maison BBC par la consommation d’énergie liée au chauffage indique le site immobilier lesclesdumidi.com. Celle d’une maison passive n’excède pas les 15 kWh/m²/an. Ainsi, l’isolation d’une maison passive est plus forte que celle d’une maison BBC et son étanchéité à l’air est également supérieure à celle de la maison BBC. Les labels allemand et suisse, Passivhaus et Minergie P accordent la certification « Maison passive » en France. Une maison positive produit elle-même l’énergie dont elle a besoin ainsi qu’un surplus d’énergie permettant une autosuffisance énergétique. Dans la majorité des cas, ces maisons utilisent l’énergie solaire. Si jusque-là le surplus d’énergie des appartements à Valence sur ce site web et du reste de la France était vendu à EDF sous certaines conditions, l’arrivée des voitures électriques constitue un nouveau débouché ce dernier, contribuant par ailleurs à la protection de l’environnement. En effet, en plus de participer à la réduction des émissions de carbones, elles concourent à la réalisation d’une parfaite autonomie énergétique des ménages en ce sens que la maison devient une sorte de station-service.

Ces maisons BBC sont-elles rentables ?

Pour conclure, il importe de se demander si ce type de maisons est financièrement accessible. Il faut savoir que ces trois types de maisons peuvent toutes être construites en France. Cependant, si une ancienne maison peut-être rénovée pour la mettre aux normes BBC, les normes des maisons passives et positives ne peuvent être appliquées que sur de nouvelles constructions. En matière de dépenses, les coûts de constructions sont considérables, mais compte tenu des économies réalisées sur les dépenses d’entretien, de chauffage et surtout les factures d’électricités, ce sont des investissements rentables. Enfin, le Grenelle environnement annonce des aides octroyées par l’État et les collectivités locales à toutes les personnes qui se lancent dans le projet. Ces aides portent notamment sur l’achat de fournitures d’équipement en panneaux solaires.

Plus de renseignements sur